PropagandeDurant la dernière campagne électorale aux États-Unis, la gauche a vomi sur Sarah Palin en la caricaturant comme une dangereuse bigote, fasciste et ultra-religieuse prête à tout pour imposer ses valeurs morales.  L'émission "Family Guy" a même poussé le bouchon en associant Sarah Palin au parti nazi.

Par contre, une étude récemment publiée par l'Université George Mason montre l'Alaska, dirigé par Sarah Palin, se classe au tout premier rang pour la protection des libertés civiles aux États-Unis.  Par exemple, l'Alaska a légalisé la possession de petites quantités de marijuana et a reconnu les unions entre conjoints de même sexe.

Mais ça, Patrick Lagacé ou Richard Hétu n'en parleront jamais. M'enfin, si un journaliste désire simplement être populaire, il est plus rentable de surfer sur des idées reçues que de challenger la pensée unique.

H/T: Martin

Source:
Mercatus Center
Freedom in the 50 States: An Index of Personal and Economic Freedom