Antagoniste


19 mars 2009

Charité mal ordonnée Économie En Chiffres En Vidéos États-Unis Europe Récession

Le désormais célèbre Rick Santelli à propos des bonus payés aux cadres d'AIG:

AIG a reçu 101,3 milliards de dollars du gouvernement américain.  Cet argent a été utilisé pour payer les banques qui avaient acheté des "credit default swap" auprès de l'assureur financier. Voici la répartition géographique des banques qui ont reçu l'argent d'AIG et donc, des contribuables américains:

AIG

Des 101,3 milliards du bailout, seulement 43,5 (42,9%) sont restés aux États-Unis.  Le reste, 57,8 milliards (57,1%), fut un "cadeau" des contribuables américains aux banques étrangères.

À titre indicatif, les États-Unis ont prévu dépenser 27,5 milliards de dollars en travaux d'infrastructure pour relancer leur économie.

Même l’Europe a besoin d’un bailout des Américains. Moi j’ai la même opinion de l’Europe que des banques: let them fail !

Source:
BusinessWeek
German and French banks got $36 billion from AIG Bailout


19 mars 2009

Je vous l’avais dit… Économie En Chiffres États-Unis Récession

Il y a un mois, j'avais posté un billet sur le "Producer Price Index" américain qui laissait présager que, malgré le ralentissement économique, les politiques irresponsables de Réserve Fédérale mettaient la table pour une inflation importante.

Les données les plus récentes n'ont pas inversé cette tendance.

Inflation
Source: Bureau of Labor Statistics

Bloomberg
Consumer Prices in U.S. Increase More Than Forecast

The cost of living in the U.S. rose more than forecast in February.  The consumer price index rose 0.4 percent after a 0.3 percent increase in January, the Labor Department said today in Washington. Excluding food and fuel, the so-called core rate climbed 0.2 percent for a second month. Fuel, clothing and automobile costs led the advance last month. The gains last month pushed the annual inflation rate up to 1.8 percent.

Consumer prices were forecast to rise 0.3 percent, according to the median of 71 forecasts in a Bloomberg News survey. Estimates ranged from gains of 0.1 percent to 0.7 percent. Costs excluding food and energy, known as core prices, were projected to rise 0.1 percent.

Prices rose 0.2 percent from February 2008, up from no change in the prior 12-month period that was the weakest performance since 1955.

The core rate climbed 1.8 percent from February 2008, after a 1.7 percent year-over-year increase the prior month.

Energy expenses increased 3.3 percent, led by an 8.3 increase in gasoline prices. Still, the fuel’s cost is down 36 percent from a year earlier.

Food prices, which account for about a fifth of the CPI, fell 0.1 percent, the first drop since April 2006.

The cost of commodities, excluding food and fuel, rose 0.4 percent, the most since September 1999, indicating the broad- based nature of price increases. New vehicle prices increased 0.8 percent, the most since November 2004, and clothing costs jumped 1.3 percent, the most in almost 19 years.

Et ce n'est qu'un début.  Hier, la Réserve Fédérale américaine a annoncé qu'elle allait imprimer un autre billion de dollars.


19 mars 2009

Têtes d’affiche / Têtes à claque En Chiffres Québec

La palmarès des individus les plus médiatisés par les médias québécois depuis 2001:

Influence Communication

Hockey et politique dominent l'actualité

Influence Communication a publié aujourd'hui la liste des individus les plus médiatisés au Québec.  Dominé par le hockey et la politique, le palmarès porte sur la couverture médiatique québécoise du 1er  janvier 2001 au 16 mars 2009.  Il s'agit d'un volume global de 13 375 000 éléments de nouvelles. Le palmarès compte 7 personnalités du hockey, 5 de la politique fédérale, 5 de la politique provinciale, 2 de la scène internationale, 2 femmes et 1 personnalité du monde artistique.

Jean Charest a largement été la personnalité la plus citée au Québec pendant cette période. Soulignons par ailleurs que Barack Obama se trouve au 21e rang, suivi par Carey Price, l'ancien président américain George W. Bush et John Gomery.

Un tel palmarès est bien sûr tributaire de l'actualité mais il est aussi très représentatif des champs d'intérêt de nos médias.  Toutefois si les nouvelles internationales sont davantage représentées que l'information économique et d'affaires c'est en partie explicable par le fait que cette dernière n'est pas aussi clairement personnifiée que d'autres secteurs tels que le sport ou la politique.

Source:
Influence Communication
Influence Communication


19 mars 2009

Antagoniste Canada Économie Récession Revue de presse

The National Post

New Brunswick shows the way for tax reduction
The National Post

Bravo to the Liberal government of New Brunswick Premier Shawn Graham. Almost alone in the Western world, the Graham government has chosen to make personal and corporate tax reduction a pillar of its economic stimulus plan amidst the current global downturn.

Also, at a time when most governments are looking to ease unemployment by adding jobs in the public sector — a move that in the long term will do little more than bloat government payrolls, fatten public-sector union coffers and add billions in pension obligations — the N.B. Liberals have decided to trim the province’s civil service by 700 positions, arguing that it must be the private sector that grows the province out of recession.

These moves will make N.B. one of the most tax-competitive jurisdictions in Canada.

In the United States, President Barack Obama is demagoguing Wall Street’s role in the financial crisis to justify huge new tax grabs from the wealthiest Americans, who already pay nearly 90% of total federal income taxes. Cities, provinces and whole nations across the continent are being urged to increase their revenues, so they can spend extra trillions and add hundreds of thousand of workers to the public payroll to jump-start the economy. And there are few things governments find easier to do than raise taxes and grow their own girth.Which is why Tuesday’s New Brunswick budget is so remarkable.