Selon les médias, la crise financière aurait été causée par une déréglementation massive de l’économie américaine. Le problème avec cette analyse: elle est basée sur des idées reçues plutôt que sur des faits. Pour contrer la propagande médiatique, je publierai cette semaine une série de billets sur le mythe de la déréglementation.

J'ai déjà écrit 2 billets sur l'augmentation du niveau de réglementations de l'économie américaine (ici & ici).  Mais augmenter le nombre de réglementation sans augmenter le budget des agences chargées de leurs applications revient à donner un coup d'épée dans l'eau.

Voici donc comment ont évolué les sommes consacrées à la régulation de l'économie (gardez en tête que l'on accuse Bush d'avoir causée la crise en déréglementant massivement le secteur financier):

Mercatus Center

Voici l'évolution des dépenses de réglementation de l'économie en fonction des présidences:

Mercatus Center

Depuis le milieu des années 80, les budgets consacrés aux agences de réglementation de l'économie ont constamment augmenté, notamment avec Bush Jr.

On ne peut donc pas accuser la déréglementation ni le dernier président républicain d'avoir causé la crise en prônant le laissez-faire économique.

Source:
Mercatus Center Weidenbaum Center
Regulatory Agency Spending Reaches New Height: An Analysis of the U.S. Budget for Fiscal Years 2008 and 2009