Le groupe NASDAQ a créé au début du mois de janvier un indice boursier (OMX Government Relief Index) qui permet de mesurer la valeur des compagnies qui ont été sauvées par un "bailout" du gouvernement.

Voici comment cet indice s'est comporté par rapport au Dow Jones:

Wall Street

Le gouvernement américain a déjà injecté des centaines de milliards de dollars pour sauver des banques de la faillite et malgré la certitude que l'État est disposé à poursuivre sur la même voie, la valeur de ces compagnies sur les marchés boursiers a diminué de 50% en 2 mois. Le Dow Jones de son côté a perdu 23% de sa valeur durant la même période.

Le marché a prononcé son verdict: les bailouts ne fonctionnent pas.  Non seulement les milliards de l'État n'ont pas suffi à maintenir la valeur des banques visées par le plan de sauvetage, mais cette dernière chute rapidement.  Autrement dit, on maintient sous respirateur artificiel un patient en état de mort cérébrale.