Support the troopPatrick Lagacé pensait probablement poser la question piège du siècle quand il a demandé si les déclarations de Stephen Harper sur CNN signifiaient que le premier ministre ne supportait pas les troupes.

On peut répondre très facilement à cette question: Harper ne supporte pas les troupes.

Envoyer des soldats dans une guerre, alors que le premier ministre considère que cette guerre est impossible à gagner, c'est être contre les soldats.

Depuis combien de temps Harper regarde-t-il des militaires mourir pour faire une guerre qu'il considère comme perdue ?  Ceux qui supportent les troupes aimeraient bien avoir une réponse à cette question.

Si Harper supporte nos troupes et qu'il ne croit plus en cette guerre, qu'il ramène nos soldats immédiatement ! On ne fait pas la guerre avec un dirigeant qui s'avoue vaincu.

Imaginez que vous jouez pour une équipe de hockey et que vous bataillez dur pour vous tailler une place en série.  Imaginez que votre entraîneur déclare à un journaliste que, selon lui, son équipe n'a pas la moindre chance de faire les séries.  Est-ce que vous voudriez vous sacrifier pour cet entraîneur ?

Harper désire que l'on entraîne une armée afghane qui pourra contenir l'insurrection talibane lors du départ des forces de l'OTAN.  Résumons: selon Harper, une armée entraînée et équipée à la fine pointe de la technologie ne peut venir à bout des talibans, mais des forces afghanes corrompues, sous-entraînées et sous-équipées pourraient réussir.