Cette fin de semaine, Québec Solitaire tenait un conseil national pour trouver des solutions à la crise économique. Parmi les idées avancées, on retrouve: « la protection du développement économique contre la cupidité du profit sans limites ».

Encore une fois, nos camarades socialistes ont besoin de recevoir une bonne dose de « Milton Friedman »:

La prescription est renouvelable.