JournaleuxLes médias ont beaucoup parlé du bombardement d'une école de l'ONU dans la Bande de Gaza par l'armée israélienne.

Par contre, bien peu de médias ont mentionné que cette école a été ciblée pour retourner le feu du Hamas qui utilisait ce bâtiment comme base opérationnelle pour effectuer des tirs de mortier.  Autrement dit, le Hamas a eu recours à des boucliers humains.

Les médias, en refusant de dénoncer l'utilisation de boucliers humains par le Hamas et en se jetant à bras raccourcis sur Israël, mettent en danger la vie des Palestiniens.  Car en agissant de la sorte, on encourage le Hamas à avoir recours à ce genre de tactique barbare.

Les médias font en sorte que le recours aux boucliers humains devient une opération de "relation publique" intéressante pour les terroristes du Hamas.