Les critiques à l’endroit du dernier Bye Bye de Radio-Canada ont été si virulentes, que la société d’État s’est sentie obligée de réagir en diffusant un communiqué de presse qui affirme (et je cite):

Radio-Cadenas

« [Radio-Canada] est fière d’avoir offert le 31 décembre une soirée fort divertissante qui projetait une grande variété de tons, de points de vue et d’éclairages sur l’année écoulée. »

Au royaume de la pensée unique, le ridicule ne tue pas…