Stephen HarperLors du congrès du parti conservateur s'étant déroulé en fin de semaine, le parti a débattu d'une résolution qui visait à encourager les provinces à expérimenter comment le privé pouvait contribuer au maintien d'un régime de santé publique universel.  Une proposition assez banale s'inspirant de ce qui se fait déjà au Québec.

Pourtant, le Premier Ministre Harper est intervenu indirectement dans le débat pour s'assurer que cette proposition soit battue.  L'élite dirigeante du parti conservateur craignait que cette résolution soit trop difficile à défendre lors du prochain scrutin.

Lors de la dernière élection, nous avions un parti conservateur qui avait des idées de droites, mais qui n'avait pas le courage de les défendre.  On dirait bien que pour la prochaine élection nous aurons un parti conservateur qui n'aura même plus le courage d'avoir des idées de droite…

Si Harper en rajoute en allant de l'avant avec un plan de sauvetage pour l'industrie automobile canadienne, il devra se trouver un autre suckers pour voter conservateur lors de la prochaine élection.