Antagoniste


17 novembre 2008

Victoire En Vidéos États-Unis Hétu Watch Irak Terrorisme

Pour ceux qui doutent encore du succès du « surge » et de la victoire de la démocratie en Irak:

Dire que Barack Obama était contre le « surge »…


17 novembre 2008

Panne sèche Économie En Chiffres États-Unis Récession

Aux États-Unis, même si les temps sont difficiles pour tous les fabricants de voitures, seuls les manufacturiers américains demandent un plan de sauvetage au gouvernement.  Les constructeurs asiatiques, aussi présents dans ce pays, n'ont pas demandé d'être secourus avec l'argent des contribuables.

Pourquoi ?

Voici un élément de réponse:

Chrysler GM Ford

Qui a besoin d'un plan de sauvetage, l'industrie automobile ou les syndicats trop gourmands ?

Source:
Chrysler Labor Talks
Competitive Labor Cost Comparison


17 novembre 2008

Courage Économie Élection 2008 Québec

Budget déficitHier, on a demandé à Pauline Marois si elle referait la même chose qu'en 1997, lorsque son parti avait mis à la retraite plusieurs milliers de médecins et d'infirmières pour atteindre le déficit zéro.  Pauline Marois a répondu par l'affirmative.

Belle démonstration de courage de Pauline Marois; une qualité de plus en plus rare chez les politiciens.  En 1997, le Québec vivait au-dessus de ses moyens et il était impératif de couper dans les dépenses publiques, c'était la seule chose intelligente à faire.

Bien sûr, l'ADQ et le PLQ sont montés sur leurs grands chevaux pour dénoncer cette "réingénierie" de l'État.

Le problème n'a jamais été les coupures dans le système de santé.  Le problème c'est que le PQ n'a pas compensé cette diminution de service en ouvrant la porte au privé.


17 novembre 2008

Lâcheté Canada Économie Gauchistan

Stephen HarperLors du congrès du parti conservateur s'étant déroulé en fin de semaine, le parti a débattu d'une résolution qui visait à encourager les provinces à expérimenter comment le privé pouvait contribuer au maintien d'un régime de santé publique universel.  Une proposition assez banale s'inspirant de ce qui se fait déjà au Québec.

Pourtant, le Premier Ministre Harper est intervenu indirectement dans le débat pour s'assurer que cette proposition soit battue.  L'élite dirigeante du parti conservateur craignait que cette résolution soit trop difficile à défendre lors du prochain scrutin.

Lors de la dernière élection, nous avions un parti conservateur qui avait des idées de droites, mais qui n'avait pas le courage de les défendre.  On dirait bien que pour la prochaine élection nous aurons un parti conservateur qui n'aura même plus le courage d'avoir des idées de droite…

Si Harper en rajoute en allant de l'avant avec un plan de sauvetage pour l'industrie automobile canadienne, il devra se trouver un autre suckers pour voter conservateur lors de la prochaine élection.