TalibanCette semaine, nous avons tous accueilli avec soulagement la libération de Mellissa Fung, une journaliste de la CBC enlevée en Afghanistan.

Mais c'est avec dépit que j'ai appris que sa libération avait probablement été rendue possible par un échange de prisonniers.

Le Canada envoie des soldats en Afghanistan pour se débarrasser de la racaille qui gangrène le pays. Nos soldats risquent leur vie tous les jours pour débusquer cette racaille et la jeter derrière les barreaux.

Pendant ce temps, des journalistes décident de jouer aux cowboys dans une zone de guerre. Arrive ce qui doit arriver: les journalistes sont victimes d'enlèvement et pour les libérer, on doit relâcher dans la nature des talibans qui avaient été arrêtés par nos soldats au péril de leur vie.

Si j'étais un militaire, je ne les porterais pas les journalistes dans mon coeur. À cause de leurs actions irréfléchies, j'aurais l'impression de risquer ma vie pour rien…