Gouver-manman

Hier, de passage dans une garderie, Pauline Marois a vertement critiqué les politiques familiales de Jean Charest. Selon la chef péquiste, depuis que Jean Charest a pris le pouvoir, l'Aide à la famille a sans cesse diminué alors que le nombre de naissance a constamment augmenté.

Sans le vouloir, Pauline Marois a fait la démonstration que l'État-providence était inutile pour encourager la natalité.

Merci à Pauline pour ce moment de lucidité involontaire.