Irak États-Unis Surge

Par l'intermédiaire de son ministre des affaires étrangères, Hoshiyar Zebari, l'Irak a exprimé le souhait que Barack Obama ne précipite pas le retrait des troupes américaines. Selon le gouvernement irakien, tout geste précipité pourrait compromettre les gains réalisés depuis le "surge".