Nombreux ont été les analystes politiques, notamment à Radio-Canada, qui ont interprété la victoire de Barack Obama comme étant un "landslide" c.-à-d. un tsunami qui a balayé le pays.

Rigueur, rigueur, rigueur…

Avant de porter un tel jugement, il serait bon d'avoir un peu de recul historique.  Voici quelles ont été les marges victorieuses des élections présidentielles depuis 1900:

États-Unis

États-Unis

Depuis la 2e guerre mondiale, les présidents ont gagné leurs élections avec une moyenne de 8,6% d'avance dans le vote populaire et par 247 votes au collège électoral.

Obama a battu McCain par 6,1% au niveau du vote populaire et par 190 Grands Électeurs.

Certes, la victoire d'Obama est solide.  Mais parler de "landslide", c'est une exagération.

Source:
Wikipedia
United States presidential election