Antagoniste


2 novembre 2008

Le prix à payer Élection 2008 En Chiffres En Vidéos États-Unis Hétu Watch Irak Terrorisme

Avec plus de 12 millions de visionnements, voici quel a été le vidéo politique le plus populaire sur You Tube durant la campagne présidentielle:

Voici les pertes civiles et militaires en Irak depuis l'intervention américaine:

Irak

Irak

En 2002, sous Saddam Hussein, il y avait 0 télévision, 0 radio et 0 journal indépendant.  L'indice de liberté de la presse était de 79,00 (100 étant le pire) selon Reporters Sans Frontière.  Aujourd'hui, il y a en Irak 54 stations de télévision, 114 stations de radio et 268 journaux indépendants. L'indice de liberté de la presse est passé à 59,38.

Sous Saddam Hussein, il y avait 833 000 personnes disposant d'un téléphone.  Aujourd'hui, ils sont 13 360 000.

Sous Saddam Hussein, il y avait 4 500 personnes disposant d'une connexion internet.  Aujourd'hui, ils sont 261 000.

Sous Saddam Hussein, le pays produisait 95 000 mégawatts/heure d'électricité. Aujourd'hui, le pays produit 112 960 mégawatts/heure.

Source:
Brookings Institution
Iraq Index: Tracking Variables of Reconstruction & Security in Post-Saddam Iraq


2 novembre 2008

Désinformation Canada Économie Gauchistan Récession

Radio-CanadaSur le site de Radio-Canada, on retrouve un dossier spécial sur la "crise financière" et ses origines.

Devinez combien de fois on parle de Fannie Mae, Freddie Mac et du Community Redevelopment Act ?

Zéro fois…

On préfère plutôt mettre l'accent sur la déréglementation…

Être informé avec l'argent de mes taxes, je peux le tolérer.  Mais être désinformé avec l'argent de mes taxes c'est une autre histoire.

Si un journaliste de Radio-Canada tombe sur ce billet, voici quelques billets qu'il aurait intérêt à lire:


2 novembre 2008

Qui suis-je ? Élection 2008 États-Unis France Hétu Watch Iran Terrorisme

Ahmadinejad

Qui a dit que les politiques d'Obama envers l'Iran étaient "totalement immatures", "vides de sens", "problématiques" et "arrogantes" ?

Un méchant républicain ? Un journaliste de Fox News ? Un blogueur droitiste ? Un membre du Ku Klux Klan ?

Non, c'est Nicolas Sarkozy