Le poids médias de différents éléments de la campagne selon selon Influence Communication:

Élection Canada Élection Canada

Élection Canada Élection Canada

Élection Canada Élection Canada

Élection Canada Élection Canada

Élection Canada Élection Canada

Le jour du scrutin a occupé 40 % de l'actualité.  En comparaison, le scrutin de 2007 avait obtenu un poids médias de 62 % au cours des 24 premières heures.  Globalement, la campagne qu'on vient de connaître accuse un recul médiatique de 15 % sur 2006.

Les candidats régionaux ont obtenu 12 % plus d'espace qu'en 2006 mais 20 % de moins qu'en 2004.

Deux grands thèmes ont été exclus de la campagne : le tissus social et le développement régional.  Les éléments de controverse ont occupé plus de place que l'immigration, la pauvreté, les municipalités, les infrastructures, les industries et le développement régional, les femmes, les familles, la santé et la justice réunis.

Depuis l'an 2000, on n'a jamais autant utilisé de  "spin doctors" que lors de la présente campagne.  Les analystes neutres tels que des communicateurs ou des professeurs d'université n'ont été vus, lus ou entendus que dans 9 % des cas.  En 2006, ils étaient cités ou questionnés  dans 16 % des cas et 17 % en 2004.

Source:
Influence Communication
Influence Communication