Antagoniste


16 octobre 2008

L’objectivité des gauchistes Canada Coup de gueule Québec

JournaleuxHier midi, Josée Legault était l'invitée de Benoit Dutrizac au 98,5.  Durant l'entrevue, cette dernière s'est dite indignée qu'André Arthur, député indépendant de Portneuf – Jacques-Cartier, puisse avoir une émission sur les ondes de TQS.

Selon Josée Legault, André Arthur n'a pas l'objectivité nécessaire pour avoir une telle tribune.  Josée Legault, une gauchiste patentée et une militante péquiste ayant une rubrique dans Le Voir et The Gazette, qui se permet de donner des leçons d'objectivité…  Look who's talking !

M'enfin, quand Josée Legault affirme que le Parti Conservateur flirte avec l'extrême-droite, c'est sûrement un commentaire objectif; parque au Québec tout le monde sait que la gauche est un parangon d'objectivité !

André Arthur a un parti pris c'est évident.  Mais, contrairement aux autres membres de l'aristocratie journalistique, il ne se cache pas derrière une pseudo-neutralité, on sait à quelle enseigne il loge.  Bref, contrairement aux autres, André Arthur n'est pas hypocrite.


16 octobre 2008

Ils devront patienter… Canada Chine Économie En Chiffres États-Unis Europe

La gogauche anti-américaine salive en ce moment.  Selon eux, avec la "crise" financière, on assisterait en direct à la chute des États-Unis…

Well, they should think again…

Stock Market

Malheureusement pour les anti-américains et heureusement pour le reste de la planète, la chute des États-Unis devra attendre.

Sources:
The Wall Street Journal
America Will Remain the Superpower

Yahoo Finance
Market Stats


16 octobre 2008

Proportionnalité Canada Élection 2008 Québec

Élection Canada  

Au Québec, 61,9% des électeurs ont voté contre le Bloc Québécois. Pourtant, le Bloc a gagné 66,7% des circonscriptions.

Au Canada, 62,4% des électeurs ont voté contre le Parti Conservateur. Mais les conservateurs ont gagné seulement 46,4% des circonscriptions.

Tous les votes sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres.


16 octobre 2008

Bilan de la campagne électorale Canada Élection 2008 En Chiffres

Le poids médias de différents éléments de la campagne selon selon Influence Communication:

Élection Canada Élection Canada

Élection Canada Élection Canada

Élection Canada Élection Canada

Élection Canada Élection Canada

Élection Canada Élection Canada

Le jour du scrutin a occupé 40 % de l'actualité.  En comparaison, le scrutin de 2007 avait obtenu un poids médias de 62 % au cours des 24 premières heures.  Globalement, la campagne qu'on vient de connaître accuse un recul médiatique de 15 % sur 2006.

Les candidats régionaux ont obtenu 12 % plus d'espace qu'en 2006 mais 20 % de moins qu'en 2004.

Deux grands thèmes ont été exclus de la campagne : le tissus social et le développement régional.  Les éléments de controverse ont occupé plus de place que l'immigration, la pauvreté, les municipalités, les infrastructures, les industries et le développement régional, les femmes, les familles, la santé et la justice réunis.

Depuis l'an 2000, on n'a jamais autant utilisé de  "spin doctors" que lors de la présente campagne.  Les analystes neutres tels que des communicateurs ou des professeurs d'université n'ont été vus, lus ou entendus que dans 9 % des cas.  En 2006, ils étaient cités ou questionnés  dans 16 % des cas et 17 % en 2004.

Source:
Influence Communication
Influence Communication