propagande GauchisteDurant cette campagne électorale, on a traité les conservateurs de barbare dans les journaux.  Sur internet, on les a caricaturés comme étant la réincarnation du parti fasciste.  Sur la radio de Radio-Canada, ils ont été qualifiés de vulgaires mangeurs de cheese-whiz.

Dans mon quartier de Montréal, la majorité des pancartes du candidat conservateur ont été vandalisées (souvent avec des croix gammées ou en dessinant une moustache à la Hitler sur le visage du candidat).  Pourtant, je n’ai vu aucune pancarte du Bloc, du PLC et du NPD être la cible de vandales.

Si la situation avait été inversée, si c'est le Bloc avait été la cible d'une démagogie analogue à celle du groupe "Unissons Nos Voix", il y aurait probablement eu une levée de boucliers dans les médias.  Dans la présente campagne, les médias ont plutôt préféré jeter de l'huile sur le feu allumé par les gauchistes…

Force est de constater que la tolérance ne se trouve plus à gauche, mais à droite…