Le nouveau mot apprit par les chefs de l'opposition cette semaine: "laissez-faire"…

Le méchant "laissez-faire" économique, et son apôtre Stephen Harper, qui seraient la cause de tous les maux de la planète.

Well, think again…

Voici la croissance du PIB des pays du G7 pour le 2e trimestre de 2008 en fonction de leur indice de liberté économique:

Laissez-faire

Il n'existe aucun signe permettant d'affirmer que le laissez-faire économique implique une moins bonne santé financière, même que c'est plutôt l'inverse qui semble prévaloir.

Quand vient le temps de parler d'économie, Dion, Layton et Duceppe devraient "laisser-faire"…

Sources:
Eurostats
Second estimates for the second quarter of 2008

Heritage Foundation
2008 Index of Economic Freedom