Gouver-mamanHier, Stéphane Dion a attaqué Harper parce que ce dernier a osé déclarer qu'il y avait de bons deals à faire sur la bourse en ce moment.  Pour Dion, cette remarque est "déconnecté de la réalité" parce que les Canadiens éprouvent de la "détresse" et qu'ils sont "tristes".

Bref, Stéphane Dion trouve qu'Harper est trop rationnel et pas assez émotif/populiste…

Harper, pas plus intelligent, a tenté de corriger le tir en jouant la carte de l'émotion/populisme en nous parlant de sa mère.

Le 14 octobre prochain, ce n'est pas un psychothérapeute qu'on va élire, c'est un premier ministre ! Je ne veux rien savoir d'un politicien qui me considère comme une personne en détresse cherchant une épaule sur laquelle pleurer.  Je ne veux un gouvernement, pas un gouver-maman.