Antagoniste


7 octobre 2008

Be careful for what you wish for… Canada Économie Élection 2008 En Chiffres Récession

La semaine dernière lors des débats en anglais et en français, les partis d'opposition ont vivement dénoncé que les baisses d'impôts aux entreprises consenties par Stephen Harper puissent s'appliquer aux pétrolières.

Analysons les faits.

L'indice TSX de la bourse de Toronto est composé à 27,88% de titres énergétiques.  Conséquence: l'indice TSX est intimement lié au prix du pétrole:

TSX Toronto
Source: Yahoo Finance

Avec le ralentissement économique, le prix du pétrole a chuté radicalement entraînant avec lui l'indice TSX. Si le prochain gouvernement décide d'augmenter les impôts des pétrolières, on peut facilement imaginer que cette mesure, combinée avec la baisse de prix du baril de pétrole, influencera négativement les actions des pétrolières ce qui se répercutera invariablement sur l'indice TSX.

Maintenant, pensez-vous que des mesures affectant la croissance du TSX seront profitables aux fonds de pension des Canadiens ?

J'en doute…


7 octobre 2008

Alzheimer Coup de gueule Élection 2008 États-Unis Hétu Watch

Vous avez besoin d'un autre exemple de la navrante médiocrité de Richard Hétu ?

Lundi, Hétu a attaqué McCain pour son implication dans le scandale des "Keating 5".  Cette histoire remonte à la fin des années 80.  À l'époque, 5 sénateurs, dont John McCain, ont été accusés de corruption ayant causé la faillite d'une banque qui a coûté 3,2 milliards de dollars aux contribuables américains.

Pourtant, voici ce que Hétu a écrit sur McCain et les "Keating 5" le 5 février 2000.

La Presse
États-Unis: John McCain ou le pari de la candeur
Par Richard Hétu, 5 février 2000, p. B4

C'est pourquoi le candidat de 63 ans dit vouloir changer la façon dont les campagnes électorales sont financées aux États-Unis.

"C'est la porte de toutes les autres réformes", dit-il en promettant de "nettoyer le gouvernement" et de redonner aux citoyens le pouvoir usurpé par les "lobbys et les intérêts spéciaux". Il en appelle à une "croisade nationale contre le statu quo" à Washington.

McCain parle avec la ferveur d'un converti, ayant déjà péché. Au milieu des années 80, il a été impliqué dans un scandale financier qui a failli mettre fin à sa carrière politique. Dans le cadre d'une enquête sénatoriale, il a été accusé d'avoir accepté les faveurs et les contributions électorales d'un banquier de l'Arizona à la tête d'un empire dont la faillite a coûté trois milliards aux contribuables. McCain en a été quitte pour un blâme et une tache à sa réputation de héros militaire.

Le scandale aurait profondément humilié McCain et expliquerait sa croisade actuelle.

"Je suis un homme imparfait", répète le sénateur, tout en se disant capable d'entraîner les citoyens dans une cause "plus grande que leurs intérêts personnels".

Si aujourd'hui Hétu attaque McCain avec le scandale des "Keating 5", en 2000 il était plutôt admiratif devant le mea culpa de McCain.

Mais il y a pire…

John Glenn, un autre sénateur impliqué dans le scandale, a fait campagne pour Barack Obama hier. Mais ça, Hétu n'en parlera pas…


7 octobre 2008

Top 5 Qc Québec Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité québécoise (30 septembre-6 octobre) selon Influence Communication:

Actualités Québec

Une semaine pour tous les goûts

On a rarement vu une semaine aussi chargée dans l’actualité.  Généralement, l’ensemble du Top 5 regroupe 8 % des nouvelles.  Cette fois, c’est plus de 24 %.

Les élections ont occupé 10,85 % de l’information dont plus de la moitié provient du débat des chefs.  Il s’agit pour l’instant de la nouvelle de l’année.

Voici par ailleurs, le poids de chacun des partis politiques au cours de la dernière semaine :

Voici par ailleurs, le poids de chacun des partis politiques au cours de la dernière semaine pour le Québec :

  • Bloc québécois : 31 %
  • Parti conservateur : 29 %
  • Parti libéral : 18 %
  • NPD : 13 %
  • Parti vert : 9 % 

Pour le Canada:

  • Parti conservateur : 38 %
  • Parti libéral : 24 %
  • NPD : 18 %
  • Parti vert : 12 %
  • Bloc québécois : 8 %

La crise financière américaine a plus que doublé sa présence dans nos médias avec un poids médias de 5,44 %.

Les révélations contenues dans le livre de Julie Couillard ont obtenu 4,82 %.  C’est peu comparativement au printemps dernier alors que l’affaire Julie Couillard avait occupé 7,76 % des médias pendant une semaine.  Julie Couillard est actuellement la 7e personne la plus médiatisée au Québec depuis le premier janvier dernier.

N’eut été des élections fédérales, on peut imaginer toute l’attention que porteraient les médias pour le Canadien de Montréal qui obtient quand même 2,36 %.

Finalement, la conclusion de l’enquête sur le décès de Freddy Villanueva a obtenu un poids de 0,75 %.

Source:
Influence Communication
Influence Communication


7 octobre 2008

La bataille médiatique Élection 2008 États-Unis Top Actualité

Citation de la semaine
"The most anticipated vice presidential debate in history."
— San Francisco Chronicle

Couverture médiatique des candidats républicains et démocrates (29 septembre-5 octobre) selon le Pew Research Center:

Actualités États-Unis

Actualités États-Unis

Actualités États-Unis

L'économie a occupé 45% de l'actualité américaine. La campagne électorale a été le 2e sujet le plus couvert par les médias avec 34% du contenu. La mort de Steve Fossett ferme la marche en 3e position avec 2% de l'attention médiatique.

Source:
journalism.org
Veep Debate, Palin are the Top Campaign Newsmakers