GauchisteEn 2002, des gens ont exprimé leurs inquiétudes sur la santé financière de Fannie Mae et Freddie Mac.  Pour plusieurs, l'implication de ces 2 entreprises parapubliques dans le marché des subprimes mettait en péril leur existence.

Pour répondre à ses détracteurs, Fannie Mae et Freddie Mac ont demandé à Joseph Stiglitz, l'économiste préféré des gauchistes, d'évaluer la probabilité de voir ces 2 entreprises connaître des difficultés financières.

Selon Stiglitz, la probabilité de voir le gouvernement être obligé de sauver Fannie Mae et Freddie Mac avec l'argent des contribuables se situait entre 1/500 000 et 1/3 000 000.

En septembre 2008, pour éviter leur faillite, le gouvernement américain a dû injecter 200 milliards de dollars dans ces 2 entreprises parapubliques.

Source:
Fannie Mae Freddie Mac
Implications of the New Fannie Mae and Freddie Mac Risk-based Capital Standard