Antagoniste


3 octobre 2008

Non merci… Canada Économie Élection 2008

Subvention culture

Normand Latourelle est le créateur du spectacle "Cavalia". Récemment, il a fait une demande du programme de subvention culturelle "Routes commerciales" pour présenter son spectacle à l'étranger.

Cavalia aurait pu recevoir 16 000$ de ce programme, mais Normand Latourelle a refusé la subvention. Pourquoi ? Parce que pour répondre aux critères administratifs du programme, il aurait fallu dépenser une somme d’argent supérieure à la subvention… Le programme "Routes commerciales" a été coupé par le gouvernement conservateur.

Le spectacle Cavalia emploie 150 personnes lors de ces tournées. Il voyage partout sur la planète et ne touche aucune subvention.

Source:
La Presse
Créer plutôt que chialer!


3 octobre 2008

Mauvaise comptabilité Économie États-Unis Gauchistan Récession

GauchisteEn 2002, des gens ont exprimé leurs inquiétudes sur la santé financière de Fannie Mae et Freddie Mac.  Pour plusieurs, l'implication de ces 2 entreprises parapubliques dans le marché des subprimes mettait en péril leur existence.

Pour répondre à ses détracteurs, Fannie Mae et Freddie Mac ont demandé à Joseph Stiglitz, l'économiste préféré des gauchistes, d'évaluer la probabilité de voir ces 2 entreprises connaître des difficultés financières.

Selon Stiglitz, la probabilité de voir le gouvernement être obligé de sauver Fannie Mae et Freddie Mac avec l'argent des contribuables se situait entre 1/500 000 et 1/3 000 000.

En septembre 2008, pour éviter leur faillite, le gouvernement américain a dû injecter 200 milliards de dollars dans ces 2 entreprises parapubliques.

Source:
Fannie Mae Freddie Mac
Implications of the New Fannie Mae and Freddie Mac Risk-based Capital Standard


3 octobre 2008

Réseau De l’Inutilité Canada Coup de gueule Élection 2008

110%La couverture de l'élection et des débats faite par RDI est d'une stérilité qui est tout simplement inadmissible de la part d'un télédiffuseur national.

Ici, je fais référence à cette idée complètement saugrenue d'inviter des membres des partis politiques pour commenter le déroulement de la campagne.  Voulez-vous bien me dire comment il est possible d'avoir une analyse rigoureuse quand on invite autour de la même table des candidats des partis politiques ?  Au lieu d'avoir un point de vue et une analyse sérieuse, on a plutôt des candidats qui ne font que régurgiter les "talking point" de leur parti.  Au lieu d'avoir une discussion intelligente et sensée, on a plutôt droit des candidats qui s'engueulent.  Voulez-vous bien me dire comment on sert l'intérêt public en diffusant un pareil cirque ?  Si l'on veut voir des politiciens se crêper le chignon, on peut toujours regarder la période de questions de la Chambre des Communes.

Une discussion avec des politologues et des observateurs de la scène politique fédérale, ça donne probablement un moins bon show que Coderre et Fortier qui s'envoient des baffes, mais ça donne aussi un contenu plus intelligent.

Sortez les partisans des tables de ronde et remplacez-les par des gens qui auront le recul nécessaire pour faire une analyse moins partisane des enjeux.