GouvernementLe plan d'Henry Paulson pour sauver de la faillite les banques de Wall Street s'élève à 724 milliards de dollars canadiens.  Le chiffre est si énorme qu'il est difficile d'imaginer à quoi correspond une somme aussi colossale.

Le montant injecté dans l'économie américaine représente 2 397$/habitant.  Sachant que le revenu personnel disponible aux États-Unis est de 33 694$/habitant, le plan d'Henry Paulson représente 7,11% du revenu disponible d'un Américain.

Question de mettre les choses en perspective, comparons le plan du gouvernement américain avec la promesse de Stéphane Dion d'investir 70 milliards de dollars dans les infrastructures canadiennes.

La somme promise par Stéphane Dion représente 2 122$/habitant.  Sachant que le revenu personnel disponible au Canada est de 22 176$/habitant, le plan des libéraux représente 9,57% du revenu disponible d'un Canadien.

Si la démesure de la somme promise par Henry Paulson fait l'objet d'un intense débat aux États-Unis, très peu de gens ont parlé des 70 milliards de Stéphane Dion.  Pourtant, toute proportion gardée, cette somme représente pour le Canada une dépense supérieure.

Source:
Institut de la statistique du Québec
Profils économiques par pays et territoire