Obama

Lundi, suite à la faillite de Lehman Brother, Obama a fait un parallèle avec la grande dépression des années 30 tout en déclarant que John McCain avait perdu contact avec la réalité de l'économie américaine.

Mardi, Obama sautait dans son jet pour visiter dans les "quartiers populaires" de Beverly Hills. La plèbe a ainsi eu la chance d'assister à un dîner présidé par Omaba moyennant une modeste contribution de 28 500$. Malgré sa célébrité, Obama a su rester proche du "vrai monde". Je me demande pourquoi Richard Hétu n'a pas fait l'éloge de ce geste qui prouve hors de tout doute qu'Obama n'a pas perdu contact avec la réalité économique de la classe moyenne.

Pendant ce temps, McCain s’empiffre de caviar et de champagne avec les aristocrates de l'Ohio: