Paix ?En Géorgie, malgré la signature d'un cessez-le-feu par la Russie, les troupes continuent d'occuper le territoire géorgien.

Encore plus préoccupants, les milices et soldats russes se livrent au pillage des villes géorgiennes, bloquent l'acheminement de l'aide humanitaire et interdisent aux journalistes de se rendre sur place pour constater les dégâts.

En Ossétie, l'ethnie géorgienne est contrainte aux travaux forcés par les soldats russes qui justifient cette décision en affirmant: "le travail peut transformer un singe en homme".

Pourtant, les pacifistes ne sont toujours pas sortis dans les rues pour manifester.  Imaginez le tollé de protestations si des troupes américaines ou israéliennes avaient attaqué un autre pays en utilisant les tactiques russes.

Mais ce n'est pas tout. Suite à l'adhésion de la Pologne au bouclier anti-missile américain, les Russes ont menacé la Pologne de frappes nucléaires.

Imaginez le déluge le déluge de critiques si les États-Unis ou Israël avaient affirmé leur volonté de lancer une attaque nucléaire contre l'Iran.

Pour le moment, les membres de la coalition "Échec à la guerre" n'ont pas sorti leurs pancartes pour manifester contre la Russie, confirmant ainsi que pour les pacifistes l'important ce n'est pas de manifester pour la paix, mais de manifester contre  l'occident.

Message des pacifistes québécois: si l'on ne peut pas blâmer les États-Unis ou Israël, arrêtez de nous achaler et crevez en paix.