Antagoniste


17 août 2008

L’état des arts Canada Économie

TartisteÀ mon grand étonnement, le parti conservateur a enfin décidé de faire le ménage dans les programmes de subventions à la culture, notamment pour les artistes qui désirent se produire à l'étranger.

Comme il fallait s'y attendre, les artistes, ces éternels parasites de l'état, ne sont pas du tout contents.  En ce qui me concerne, je ne vois pas pourquoi l'argent de mes taxes servirait à défrayer le coût de spectacles qui ne sont pas présentés au Canada.

Et à tous ceux qui trouvent que les coupures du gouvernement fédéral sont scandaleuses, laissez-moi vous rappeler que Stephen Harper a réduit le fardeau fiscal des Canadiens de 2,9 milliards de dollars.  Donc, si vous considérez qu'il est vital de financer les différentes organisations culturelles pour qu'elles puissent se produire à l'extérieur du pays, vous n'avez qu'à utiliser votre baisse d'impôt pour faire un chèque à l'organisme de votre choix.

Le gouvernement, en ne s'emparant pas de l'argent des contribuables pour le dépenser à leur place, fait en sorte que ceux-ci peuvent supporter les causes de leur choix.  Voilà un exemple de démocratie qui doit imiter.


17 août 2008

Le premier néo-conservateur En Vidéos États-Unis Philosophie Terrorisme

Richard Perle, un des défenseurs de la guerre en Irak, au sujet de John F. Kennedy:


Néo-conservateur
Téléchargé par TheEconomist

Indeed !


17 août 2008

Toujours rien… Coup de gueule Europe Terrorisme

Paix ?En Géorgie, malgré la signature d'un cessez-le-feu par la Russie, les troupes continuent d'occuper le territoire géorgien.

Encore plus préoccupants, les milices et soldats russes se livrent au pillage des villes géorgiennes, bloquent l'acheminement de l'aide humanitaire et interdisent aux journalistes de se rendre sur place pour constater les dégâts.

En Ossétie, l'ethnie géorgienne est contrainte aux travaux forcés par les soldats russes qui justifient cette décision en affirmant: "le travail peut transformer un singe en homme".

Pourtant, les pacifistes ne sont toujours pas sortis dans les rues pour manifester.  Imaginez le tollé de protestations si des troupes américaines ou israéliennes avaient attaqué un autre pays en utilisant les tactiques russes.

Mais ce n'est pas tout. Suite à l'adhésion de la Pologne au bouclier anti-missile américain, les Russes ont menacé la Pologne de frappes nucléaires.

Imaginez le déluge le déluge de critiques si les États-Unis ou Israël avaient affirmé leur volonté de lancer une attaque nucléaire contre l'Iran.

Pour le moment, les membres de la coalition "Échec à la guerre" n'ont pas sorti leurs pancartes pour manifester contre la Russie, confirmant ainsi que pour les pacifistes l'important ce n'est pas de manifester pour la paix, mais de manifester contre  l'occident.

Message des pacifistes québécois: si l'on ne peut pas blâmer les États-Unis ou Israël, arrêtez de nous achaler et crevez en paix.