Pour avoir dit que le prix du pétrole n'atteindrait pas les 150$, des gens sur ce blogue m'ont ridiculisé.  Pour avoir dit que le prix du baril de pétrole allait rejoindre les 100$ d'ici la fin de l'année, on a dit que j'étais bon pour l'asile.

Mais il semble bien que c'est moi qui avais raison…

Pétrole

Les spéculateurs ont été giflés par la main invisible du marché.

Source:
Yahoo Finance
Crude Oil Sep 08