Antagoniste


6 juin 2008

Vieilleries marxistes coloriées en vert Économie En Vidéos Environnement Europe

Encore une fois, Vaclav Klaus, président de la République Tchèque, au sujet de Kyoto et des environnementalistes.

What is Endangered: Climate or Freedom ?


6 juin 2008

Le racket collectif Économie Environnement Gauchistan Québec

EauJean Charest a une fois de plus cédé à la tentation gauchiste en faisant proclamer que l'eau était une ressource "collective". Traduction, comme l'eau ne doit appartenir à personne, alors elle doit appartenir à l'État…

Dans les faits, cette "collectivisation" de l'eau n'est qu'un prétexte pour percevoir des impôts qu'on a le culot de nommer "redevance".

Appelons un chat, un chat, les redevances sont un racket. De manière intrinsèque, une ressource naturelle n'a aucune valeur. Une nappe de pétrole en 1608 ne valait rien, car il était impossible d'extraire cette ressource qui de toute manière n'avait aucune utilité. Les gens qui sont capables de donner une valeur à une ressource qui, de prime abord n'en avait pas, devraient être récompensés pour avoir créé une richesse qui n'existait pas. Mais le gouvernement préfère plutôt spolier ces esprits inventifs. Les ressources naturelles tirent leurs valeurs de la créativité humaine. En exigeant des redevances sur ces dernières, le gouvernement ne fait que taxer/s'approprier la créativité des gens.


6 juin 2008

Choisir ses alliés Canada Coup de gueule Élection 2008 États-Unis

CanadaAu lendemain de la victoire de Barack Obama, le Parti Libéral du Canada a fait une sortie pour dénoncer la fuite conservatrice faisant état du double discours du candidat démocrate au sujet du libre-échange. Selon le PLC, cette fuite pourrait nuire aux relations canado-américaines si Obama était élu président. On ne peut que rire devant l'hypocrisie du PLC qui, sur une base presque quotidienne, affiche ouvertement leur mépris pour le Parti Républicain et George Bush. Une attitude qui a notamment nui au Canada dans le dossier sur le bois d'oeuvre.

Que reproche-t-on aux Conservateurs ? D'avoir défendu les intérêts du Canada en faisant éclater la vérité sur l'attitude de Barack Obama ? C'est ça qu'on leur reproche ? À ce niveau, on est en droit de se demander quelle est la priorité du PLC: défendre le Canada ou être copain-copain avec Obama…