Lors qu'ils parlent de la fermeture du services de nouvelle de QTS, les journalistes sont-ils en conflit d'intérêt ?

Quelques chiffres d'Influence Communication.

Influence Communication
La médiatisation des réductions d'emplois chez TQS
Y a-t-il démesure ?

Montréal, 4 juin 2008 – Selon une analyse rendue publique par Influence Communication, la médiatisation des 270 pertes d'emplois chez TQS a occupé 0,84 % de l'actualité québécoise des 12 derniers mois. Afin d'établir des bases communes d'analyse, nous avons choisi de circonscrire la période du 4 juin 2007 au 4 juin 2008. Nous avons limité l'analyse aux pertes d'emploi, sans considération pour la restructuration de l'entreprise, le changement de mission ou pour la comparution devant le CRTC.

Pour obtenir un poids médias comparable, il faut réunir plus de 17 annonces survenues au Québec. Celles-ci représentent 2 810 emplois perdus au Québec depuis 12 mois. Toutes ces nouvelles réunies constituent un poids médias combiné de 0,77 %.

Il ne s'agit surtout pas d'un jugement de valeur au sujet des difficultés auxquelles font face les anciens employés de TQS. C'est plutôt un constat de démesure dans la polarisation de l'intérêt médiatique.

Si chaque nouvelle citée dans l'encadré avait bénéficié proportionnellement de la même couverture que TQS, le Québec aurait vécu globalement une crise médiatique aussi importante que celle des accommodements raisonnables.