Antagoniste


30 juin 2008

Yes we can ! Coup de gueule Élection 2008 En Vidéos États-Unis Hétu Watch Moyen-Orient Terrorisme

Obama s'est fait un nouvel ami !

Étrangement, les propos de Mouammar Kadhafi ont la même pauvreté intellectuelle que les commentaires laissés sur le blogue de Richard Hétu…  À se demander si le président libyens ne se cache pas derrière un "pseudo" pour commenter les billets…


30 juin 2008

Choc pétrolier ? (II) Économie Québec

Big Oil

Entre 1997 et 2006*, le prix du baril de pétrole a augmenté de 220%. Durant la même période, au Québec, les dépenses des ménages pour l'essence ont augmenté de… 13%.

Voilà qui met les choses en perspective.

*J'aurais bien aimé avoir des stats pour 2008, mais les données les plus récentes de Statistique Canada s'arrêtent à 2006.


30 juin 2008

On parle de moi ! Économie Québec

Le Devoir

Parce que tout blogueur qui se respecte est aussi un peu une « attention whore », je tiens à vous souligner qu’on parle d’Antagoniste.net dans Le Devoir. Un article à propos de l’insurrection droitiste contre Mario Dumont.


29 juin 2008

Lettre à un idiot utile Élection 2008 États-Unis Hétu Watch Iran

Ahmadinejad

-

Lettre de Manda Zand-Ervin & Banafsheh Zand-Bonazzi, militantes pour les droits humains en Iran, à Barack Obama:

« Since you began talking about unconditionally dialoguing with the Islamic regime of Iran, you too have struck absolute fear in the hearts of the Iranian people, both inside and outside Iran. […] Your policy of direct and unconditional negotiation will give the Mullahs of Iran the legitimacy that they need for more oppression. The real losers will be the already weary people of Iran, whose dreams of freedom and democracy will be dashed for a long time to come. If you empower that regime, the mullahs will continue to harm a country that is already totally economically devastated, as well as socially and politically oppressed. »


29 juin 2008

Choc pétrolier ? Économie Québec

Big Oil

De mail 2007 à mai 2008, le prix du pétrole a augmenté de 97,6%. Durant la même période, au Québec, le prix de l'essence a augmenté de… 18,3%.

Voilà qui met les choses en perspective.


28 juin 2008

Bush n’a pas menti États-Unis Hétu Watch Irak Terrorisme

"But dive into Rockefeller's report, in search of where exactly President Bush lied about what his intelligence agencies were telling him about the threat posed by Saddam Hussein, and you may be surprised by what you find."

Washington Post
'Bush Lied'? If Only It Were That Simple.

George BushSearch the Internet for "Bush Lied" products, and you will find sites that offer more than a thousand designs. The basic "Bush Lied, People Died" bumper sticker is only the beginning.

Sen. John D. Rockefeller IV (D-W.Va.), chairman of the Select Committee on Intelligence, set out to provide the official foundation for what has become not only a thriving business but, more important, an article of faith among millions of Americans. And in releasing a committee report Thursday, he claimed to have accomplished his mission, though he did not use the L-word.

"In making the case for war, the administration repeatedly presented intelligence as fact when it was unsubstantiated, contradicted or even nonexistent," he said.

There's no question that the administration, and particularly Vice President Cheney, spoke with too much certainty at times and failed to anticipate or prepare the American people for the enormous undertaking in Iraq.

But dive into Rockefeller's report, in search of where exactly President Bush lied about what his intelligence agencies were telling him about the threat posed by Saddam Hussein, and you may be surprised by what you find.

On Iraq's nuclear weapons program? The president's statements "were generally substantiated by intelligence community estimates."

On biological weapons, production capability and those infamous mobile laboratories? The president's statements "were substantiated by intelligence information."

On chemical weapons, then? "Substantiated by intelligence information."

On weapons of mass destruction overall (a separate section of the intelligence committee report)? "Generally substantiated by intelligence information." Delivery vehicles such as ballistic missiles? "Generally substantiated by available intelligence." Unmanned aerial vehicles that could be used to deliver WMDs? "Generally substantiated by intelligence information."

As you read through the report, you begin to think maybe you've mistakenly picked up the minority dissent. But, no, this is the Rockefeller indictment. So, you think, the smoking gun must appear in the section on Bush's claims about Saddam Hussein's alleged ties to terrorism.

But statements regarding Iraq's support for terrorist groups other than al-Qaeda "were substantiated by intelligence information." Statements that Iraq provided safe haven for Abu Musab al-Zarqawi and other terrorists with ties to al-Qaeda "were substantiated by the intelligence assessments," and statements regarding Iraq's contacts with al-Qaeda "were substantiated by intelligence information." The report is left to complain about "implications" and statements that "left the impression" that those contacts led to substantive Iraqi cooperation.

In the report's final section, the committee takes issue with Bush's statements about Saddam Hussein's intentions and what the future might have held. But was that really a question of misrepresenting intelligence, or was it a question of judgment that politicians are expected to make?

After all, it was not Bush, but Rockefeller, who said in October 2002: "There has been some debate over how 'imminent' a threat Iraq poses. I do believe Iraq poses an imminent threat. I also believe after September 11, that question is increasingly outdated. . . . To insist on further evidence could put some of our fellow Americans at risk. Can we afford to take that chance? I do not think we can."

Rockefeller was reminded of that statement by the committee's vice chairman, Sen. Christopher S. Bond (R-Mo.), who with three other Republican senators filed a minority dissent that includes many other such statements from Democratic senators who had access to the intelligence reports that Bush read. The dissenters assert that they were cut out of the report's preparation, allowing for a great deal of skewing and partisanship, but that even so, "the reports essentially validate what we have been saying all along: that policymakers' statements were substantiated by the intelligence."

Why does it matter, at this late date? The Rockefeller report will not cause a spike in "Bush Lied" mug sales, and the Bond dissent will not lead anyone to scrape the "Bush Lied" bumper sticker off his or her car.

But the phony "Bush lied" story line distracts from the biggest prewar failure: the fact that so much of the intelligence upon which Bush and Rockefeller and everyone else relied turned out to be tragically, catastrophically wrong.

And it trivializes a double dilemma that President Bill Clinton faced before Bush and that President Obama or McCain may well face after: when to act on a threat in the inevitable absence of perfect intelligence and how to mobilize popular support for such action, if deemed essential for national security, in a democracy that will always, and rightly, be reluctant.

For the next president, it may be Iran's nuclear program, or al-Qaeda sanctuaries in Pakistan, or, more likely, some potential horror that today no one even imagines. When that time comes, there will be plenty of warnings to heed from the Iraq experience, without the need to fictionalize more.


27 juin 2008

Raciste ! Coup de gueule Élection 2008 En Vidéos États-Unis

Vous l’ignorez peut-être mais si vous n’aimez pas les politique d’Obama c’est parce que vous être… raciste !

Indeed !


27 juin 2008

Mondialisation Économie En Images International Mondialisation

Parce qu'une image vaut 1000 mots:

Bombardier
Source: Groupe d'étude sur les politiques en matière de concurrence

Dans la bouche d'Adam Smith:

Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations

Adam SmithLes plus grandes améliorations dans la puissance productive du travail, et la plus grande partie de l’habileté, de l’adresse, de l’intelligence avec laquelle il est dirigé ou appliqué, sont dues, à ce qu’il semble, à la division du travail. […]

Parmi les hommes, les talents les plus disparates sont utiles les uns aux autres ; les différents produits de leur industrie respective, au moyen de ce penchant universel à troquer et à commercer, se trouvent mis, pour ainsi dire, en une masse commune où chaque homme peut aller acheter, suivant ses besoins, une portion quelconque du produit de l’industrie des autres.


26 juin 2008

ÉvOILution Économie En Images Environnement

Voici l'évolution de la taille des sites d'exploitations pétroliers depuis 1970.

Pétrole

Malthus doit bien se retourner dans sa tombe en ce moment…


26 juin 2008

Le sophisme égalitaire Économie En Citations États-Unis

Ronald Reagan

Tiré du discours mythique "A time for choosing" de Ronald Reagan:

"We have so many people who can't see a fat man standing beside a thin one without coming to the conclusion that the fat man got that way by taking advantage of the thin one."


25 juin 2008

Ils volent nos jobs ! Économie En Vidéos États-Unis Mondialisation

Après les Chinois et les Mexicains, c’est au tour de la maudite technologie de voler nos jobs ! Mort au libre-échange et mort à la technologie !

Trêve de plaisanteries, voici un excellent vidéo que vous devez voir absolument !

Un gouvernement qui se retrancherait derrière des mesures protectionnistes est tout aussi stupide qu’un autre qui interdirait la modernisation de ses usines.


25 juin 2008

Ainsi parlait Richard Hétu… Élection 2008 États-Unis Hétu Watch

Deux extraits tirés de chroniques écrites par mon pote Richard Hétu

Richard Hétu

-

[Il] tente aussi de se distinguer des autres candidats par sa candeur. Pris en défaut sur un sujet quelconque, il lui arrive d'admettre sa faute, un comportement rarissime chez les politiciens… [Ce] candidat se veut l'anti-politicien, l'anti-Clinton. Toute sa campagne est bâtie autour du concept du courage. Le courage de se sacrifier pour sa patrie. Le courage de dire la vérité, de résister à l'influence de l'argent, de défendre ses principes.

Mais jusqu'où peut-il aller avec sa promesse de "dire toujours la vérité"? Y a-t-il de la place pour un politicien comme lui, en lutte contre le cynisme ambiant?

-

Richard Hétu

De qui Richard Hétu parle-t-il dans ces 2 chroniques ?

De Barack Obama ?

Du tout ! Dans ces 2 textes, écrits au début de l'année 2000, Richard Hétu parle de…  John McCain !

Merci au formidable travail de recherche de Marc Nadeau pour Majorité Silencieuse:
Texte #1: Le pouvoir d'une histoire, La Presse (15/01/00)
Texte #2:États-Unis: John McCain ou le pari de la candeur, La Presse (05/02/00)


24 juin 2008

Pays modèle Économie Environnement Gauchistan International

Cuba

Le très écologique groupe "World Wide Fund for Nature" s'est amusé à déterminer les pays qui avaient un développement durable; autrement dit quels pays avaient un développement qui est soutenable par la planète Terre. Selon leurs savants calculs, un seul pays peut prétendre à ce prestigieux titre; j'ai nommé… Cuba ! Une réalisation rendue possible par… l'embargo américain !

Si pour sauver la planète il faut vivre dans la même misère que les Cubains, alors vive le développement insoutenable !


24 juin 2008

La bataille médiatique Élection 2008 États-Unis Top Actualité

Citation de la semaine
"Lightning Rod: is the U.S. ready for Michelle Obama?"
- The cover headline, accompanying an illustration of Michelle Obama standing in a thunderstorm, on the new issue of The Week magazine.

Couverture médiatique des candidats républicains et démocrates (16-22 juin) selon le Pew Research Center:

Actualités États-Unis

Actualités États-Unis

La campagne présidentielle a occupé 23% de l'actualité américaine. Les innondations dans le Midwest ont été le 2e sujet le plus couvert par les médias avec 16% du contenu. Le prix de l'essence ferme la marche en 3e position avec 6% de l'attention médiatique.

Source:
journalism.org
The Spouse and the President Get Their Media Close-up


23 juin 2008

Faire son budget Élection 2008 États-Unis Hétu Watch

ObamaBeaucoup a été dit sur la petite fortune amassée par Obama depuis le début des primaires démocrates.  Au moment où l'on se parle, Obama a ramassé 296 millions de dollars contre seulement 122 millions pour McCain. Sous cet angle, la lutte semble inégale, mais…

Depuis le mois de février, les contributions à la campagne de Barack Obama ont chuté de 60% alors que celles de McCain ont augmenté de 50%. Résultat, pour le mois de mai Obama et McCain ont chacun récolté le même montant, soit 22 millions de dollars.

Les primaires démocrates ont été très dispendieuses pour Obama; des 296 millions amassés, il n'en reste que 33,3.  C'est une somme comparable à celle de McCain qui dispose de 31,6 millions dans ses coffres.

Autre fait préoccupant pour Obama, le parti démocrate a emmagasiné un maigre 3,9 millions de dollars alors que le parti républicain dispose de 53,5 millions de dollars.

Pour le moment, Richard Hétu maintient un silence radio complet sur ces récents développements.  Pourtant, dans le passé, il se plaisait à commenter les sommes recueillies par Barack Obama.