IsraëlEn 2007, l'organisation "Human Right Watch" a critiqué plus fréquemment Israël que: le Hamas, le Hezbollah, la Libye, la Syrie et l'Arabie Saoudite. De voir cette organisation critiquer si souvent Israël pour de faux motifs et être si complaisante avec des régimes dictatoriaux démontre que leur priorité n'est pas l'avancement des droits humains, mais la diabolisation de la seule démocratie du Moyen-Orient.

À titre d'exemple, quand Israël limite l'arrivée de carburant à Gaza, "Human Right Watch" parle "d'occupation". Mais quand la Russie a coupé les exportations de gaz en Ukraine, aucune critique n'a été formulée.

Source:
NGO Monitor
NGO Monitor’s 2007 Report on HRW: Bias and Double Standards Continue