Bush

Contrairement aux idées reçues véhiculées dans les médias, depuis 2001 le terrorisme n'a pas augmenté mais diminué. Entre 2001 et 2007, le nombre de civils tués par des actes terroristes à reculé de 40%. L'an dernier en Irak, le recul a été de 55%. Ce déclin spectaculaire est attribué au "surge" de George Bush en Irak ce qui a entrainé l'effondrement d'Al-Qaeda.

Source:
Human Security Report Project
Human Security Brief 2007