Pour Richard Hétu, chaque fois que John McCain change de paire de bas, c’est un flip-flop. Par contre, avant que ce même Richard Hétu admettent un flip-flop d’Obama, baucoup d’eau à le temps de couler sous les ponts…

Barack Obama

——

Barack Obama au sujet de l’Iran (18 mai 2008):

"I mean think about it. Iran, Cuba, Venezuela, these countries are tiny compared to the Soviet Union. They don’t pose a serious threat to us the way the Soviet Union posed a threat to us. …You know, Iran, they spend one-one hundredth of what we spend on the military. If Iran ever tried to pose a serious threat to us, they wouldn’t stand a chance."

Barack Obama

——

Barack Obama, 24h plus tard, après avoir été sévèrement critiqué par John McCain à propos de ses positions sur la menace iranienne:

"So, I’ve made it clear for years that the threat from Iran is grave.Iran is a grave threat. It has an illicit nuclear program. It supports terrorism across the region and militias in Iraq. It threatens Israel’s existence. It denies the Holocaust."

De plus, Obama fait preuve d’une ignorance assez phénoménale en faisant un parallèle entre l’Iran à l’URSS. Par exemple, même si Al-Qaeda ne possède pas le millième du potentiel militaire qui fut à la disposition de l’URSS, Al-Qaeda a attaqué les États-Unis sur leur territoire, chose que l’URSS n’a jamais faite.

Mais ça, Richard Hétu n’en parlera jamais