Hier, Statistique Canada a publié des chiffres montrant que par rapport à 1980, le revenu médian des Canadiens avait stagné ces 25 dernières années. Il va sans dire que la gogauche a sauté sur l'occasion pour blâmer la mondialisation et le capitalisme pour cette absence de progrès.

Mais quand on décortique les chiffres, on obtient un portrait complètement différent de celui tracé par les médias:

Revenus Canada

Revenus Canada

Par rapport à 1980, les revenus ont effectivement stagné. Par contre, au début des années 80 et 90, nous avons connu deux sévères récessions (en rouge sur les graphiques) qui ont fait décroître le revenu des Canadiens de manière importante. Si au lieu de prendre 1980 comme année de référence, on sélectionne 1997 (période de croissance suivant les deux récessions), on constate que le revenu médian s'est accru de manière significative: 15,7% pour les familles et 18,9% pour les personnes seules. À noter que depuis 1997, nous avons vécu une période intense de mondialisation, il est donc faux de prétendre que la mondialisation a tiré les revenus vers le bas.

Le rapport de Statistique Canada fait aussi état d'une augmentation des écarts de richesse. De 1980 à 2005, les gains médians de la tranche supérieure de 20% ont progressé de 16,4%. Chez le cinquième inférieur, en revanche, ils ont chuté de 20,6%. Les gains moyens de la tranche de 20% du milieu ont stagné, augmentant d'à peine 0,1%.

Si on fait le même exercice en regardant le revenu des familles au lieu des revenus individuels on obtient un portrait tout autre:

Revenus Canada

Ce qu'on peut observer, ce n'est pas une augmentation des écarts de richesses entre les riches et les pauvres, c'est une augmentation des écarts de richesse entre les familles et les personnes seules. Une situation qui est surtout influencée non pas par la mondialisation, mais par… des politiques gouvernementales !

Source:
Statistique Canada
Tableaux Cansim 202-0605