InflationDans plusieurs régions du monde, le prix de la nourriture connaît un accroissement spectaculaire. Des augmentations supérieures à 100% ne sont pas rares.

Pourtant au Canada la situation est inverse. En mars, le prix de la nourriture a connu une déflation en accusant un recul de 0,2%. La hausse du dollar a certainement joué un rôle, mais elle n'explique pas tout. Aux États-Unis, où la monnaie est constamment dévaluée, le prix de la nourriture s'est accru de seulement 0.2% en mars.

Comment expliquer cette situation alors que le prix des denrées alimentaires ne semble pas avoir de limite ?

Un économiste de la CIBC estime que la féroce compétition que se livrent les supermarchés explique ce paradoxe. Cette compétition, qui a été amorcée par l'ouverture des "Supercenters" de Wal-Mart, des magasins où il est possible de faire son épicerie.

Bref, au Canada et aux États-Unis, le libre-marché a agi comme un frein à l'augmentation du prix de la nourriture. En Égypte, où le gouvernement subventionne et distribue le pain, les prix ont explosé.

Conclusion: capitalisme > étatisme

(H/T: Pierre Duhamel)