CrocsCrocs, qui a annoncé la fermeture de son usine de Québec, est une compagnie spécialisée dans la transformation du plastique et des matériaux composites. Dans le cas de Crocs, le plastique est transformé en sandale.

Le ministre Raymond Bachand a vu dans la fermeture de cette usine, fondée par des Québécois et rachetée par des Américains, un exemple de "capitalisme sauvage".

Pourtant… Il existe dans la grande région de Québec 130 entreprises spécialisées dans la transformation du plastique et des matériaux composites. Qui plus est, ces entreprises vivent actuellement une pénurie de main-d'oeuvre. Résultat, plusieurs des employés licenciés par Crocs sont courtisés par ces entreprises.

Bref, la fermeture de Crocs est un cas typique de destruction créatrice. Si le ministre Bachand voit dans la fermeture de Crocs un cas de "capitalisme sauvage", moi je vois chez ce politicien un cas patent de "populisme sauvage".

(H/T: Martin)