Pacifiste

Une étude publiée cette semaine par l’université Harvard (que personne ne peut considérer comme un bastion du néo conservatisme) a évalué  dans quelle mesure les mouvements anti-guerres américains influençaient la réalité en Irak.

La conclusion ne devrait pas surprendre personne: à chaque fois que les médias ont donné une tribune aux mouvements anti-guerres, les organisations terroristes en Irak en ont profité pour donner des munitions aux pacifistes en augmentant leur niveau de violence de 5-10%.

La gogauche aime bien parler de coûts sociaux. Il serait temps qu'elle considère les coûts sociaux de leurs coups de gueule inutiles.