Cet été, la campagne de McCain était en déroute. Occupant les bas-fonds des sondages, contraint de congédier des employés, personne ne croyait en ses chances de décrocher la nomination républicaine et encore moins à ses chances de devenir le prochain président. Quelques mois plus tard, McCain est redevenu l'homme de la situation.

Voici le résultat d'un sondage Rasmussen demandant aux électeurs qui était leur homme de confiance:

John McCain

L'évolution des intentions de vote depuis 3 semaines selon le "Daily Presidential Tracking Poll" de Rasmussen:

John McCain

Les Américains ne seront pas dupes, ils vont voter en fonction du contenu, pas du contenant.