Office de la protection du consommateur

Un reportage diffusé à l'émission "La Facture" cette semaine nous apprenait que l'Office de la protection du consommateur est à bout de souffle à cause des multiples restrictions budgétaires.

Excellente nouvelle, nos taxes et impôts sont de moins en moins utilisés pour faire fonctionner un organisme dont l'existence repose sur la prémisse que les gens sont trop cons pour prendre des décisions éclairées.

La concurrence entre les commerçants, le travail des médias et la tonne de renseignements disponibles sur le web rendent complètement obsolètes un organisme comme l'Office de la protection du consommateur.