Santé Public Privé QuébecAu Québec, on aime bien entretenir l'illusion que les soins de santé sont gratuits. Il est bon de rappeler que les services de santé coûtent annuellement aux Québécois 23,9 milliards de dollars: l'équivalent de 3 100 dollars par personne.

L'Idaho est un état américain avec une économie de taille équivalente au Québec. En Idaho, je pourrais acheter une assurance-santé, incluant une assurance médicament, pour 840$ par année (un maximum "out of pocket" de 3 500$). Sachant que j'atteindrais rarement le maximum "out of pocket", en Idaho je pourrais, avec une assurance privée, avoir des soins de santé pour un coût moindre qu'au Québec.

Et pour ceux qui pensent que la qualité des soins de santé souffre de la présence du privé.

Indices mesurés
Mortalité évitable (par 100 000 habitants)
82,5
100,1
Mortalité: cancer colorectal (par 100 000 habitants)
15,4
27,2
Mortalité: cancer du sein (par 100 000 habitants)
25,2
30,6

Si le réseau public québécois craint tant une plus grande présence du privé, c'est peut-être parce qu'il sait qu'il sera incapable de compétitionner efficacement ce dernier. Si les tenants du réseau public sont convaincus qu'ils sont capables d'offrir des soins de santé de qualité à moindre coût, alors ils n'ont pas besoin de redouter le privé car personne ne favorisera cette option.

Pourquoi les défenseurs du réseau public manquent-ils autant d'assurance, pourquoi ont-ils besoin d'un monopole ?