Il y a Pauline Marois la capitaliste…

Pauline Marois

Pauline Marois, le 28 janvier 2008:

« Le constat est sévère, mais il faut accepter de le faire. Autrement, on n’applique pas de solutions audacieuses. On fait des petits ronrons, comme d’habitude. » Pauline Marois estime que les Québécois se sont assoupis, « avec des chiffres qui nous apparaissent rassurants ». Mais, dans les faits, « l’état de notre économie est aujourd’hui très préoccupant. » Résultat : « Les Québécois sont moins riches que les Canadiens et beaucoup moins riches que les Américains. »

Et il y a Pauline Marois la socialiste…

Pauline Marois

Pauline Marois le 18 février 2008:

Pauline Marois trouve « fatigant » que le Québec soit « dominé par la productivité » et que « la consommation de masse », « la réussite liée au fric et aux biens de consommation » aient éclipsé « les autres valeurs, les autres dimensions de la vie ». […] « La vie, ça ne devrait pas être une course aux profits, à la productivité et à la consommation; j’espère que, dans l’avenir, l’on va essayer de tempérer ça un petit peu. »

Que la vraie Pauline Marois se lève !