Julie BouletCette semaine, la ministre des Transports annonçait fièrement un investissement de 12 milliards de dollars pour la mise à niveau du réseau routier de la province. La ministre a pris soin de préciser que son projet allait créer 36 000 emplois au Québec.

On peut se réjouir que le gouvernement se décide enfin à réparer les infrastructures routières, mais la création d'emploi n'est pas un argument valable pour faire la promotion de ce projet. Julie Boulet devrait prendre un petit 10 minutes pour lire le texte de "La vitre cassée" de Bastiat.

En passant, 12 milliards pour 36 000 jobs ça revient à 33 333 333 333 dollars par emplois créés.