Frite alors !Interdiction de fumer… Bannissement des gras-trans… Guerre contre la malbouffe…

Le gouvernement motive toutes ces entraves aux libertés individuelles en disant qu'il en va de la pérennité du réseau de santé publique: pour que l'État soit capable de financer l'universalité des soins, il doit limiter les choix de vie étant nuisibles à la santé.

Mais une étude rendue publique lundi dernier démontre qu'étant donné leur espérance de vie plus faible, les obèses et les fumeurs coûtent moins cher en soins de santé que les gens avec de saines habitudes de vie.

Groupe
Espérance de vie
Coût totaux en soins de santé à partir de 20 ans
Non-fumeurs/Non-obèses
84 ans
417 000$
Obèses
80 ans
371 000$
Fumeurs
77 ans
326 000$

Le gouvernement cherche-t-il vraiment à économiser en voulant nous dicter nos comportements ou désire-t-il plutôt faire de l'ingénierie sociale ?

Source:
Public Library of Science Medicine journal
Lifetime Medical Costs of Obesity: Prevention No Cure for Increasing Health Expenditure