Inquisition journalistiqueCette semaine, on a appris que 2 importants contributeurs à la caisse électorale du Parti Conservateur avaient rencontré l'entourage du Premier Ministre Harper dans le but d'avoir un traitement de faveur. Dans les 2 cas, le gouvernement a refusé d'accéder aux demandes qui ont été formulées, démontrant ainsi qu'avec les conservateurs il était impossible d'obtenir des passes-droits en faisant des contributions monétaires au parti.

Mais les médias, obnubilés par leur croisade contre le gouvernement Harper, ont plutôt décidé de créer de toutes pièces un scandale autour de cette histoire

Quand un gouvernement refuse d'accéder aux demandes d'un de ses bailleurs de fonds, ce n'est pas un scandale, c'est un comportement exemplaire.