Antagoniste


21 janvier 2008

Je vous l’avais dit… En Chiffres Québec

Dans les jours suivant le résultat de la dernière élection au Québec j'avais écrit dans un billet:

"Cette semaine Mario Dumont a été désigné comme le grand vainqueur de l'élection, il s'est adressé aux médias en prenant un ton de Premier Ministre et ces derniers ne ce sont pas faits prier pour projeter cette image. Résultat des courses: on a aujourd'hui l'impression que Mario a la volonté et la capacité de changer les choses.

Conséquence, Mario a plus de pression qu'on pense: il incarne le changement et l'image de vainqueur projetée par les médias ont créé des attentes à son endroit. On s'attend à ce qu'il soit en mesure de changer les choses. Si les choses ne changent pas autant que l'électorat le souhaite, l'ADQ pourrait bien être blâmé même si ce n'est pas Mario le Premier Ministre…"

Voici le résultat d'un sondage publié samedi dernier:

Sondage Léger Marketing

La chute de Mario Dumont aurait-elle été causée par les trop grandes attentes suscitées par le résultat du dernier scrutin ? Il est difficile d'incarner le changement sans avoir les outils pour changer les choses…

P.S.: Notez l'incroyable performance du PLQ. J'étais sûr que ce parti se dirigeait à l'abattoir avec Jean Charest à sa tête. Force est de constater que les libéraux ont su rebondir de belle manière.


21 janvier 2008

Flat Tax Économie En Chiffres International

En occident, nous avons grandi dans un système capitaliste. N'ayant pas connu autre chose, nous critiquons souvent injustement ce système que nous tenons pour acquis. Les pays ayant vécu l'enfer du communisme sont probablement plus objectifs que nous quand vient le temps d'analyser les mérites du capitalisme. C'est probablement pour cette raison que la quasi-totalité des pays de l'Europe l'Est est en train d'adopter la "flat tax".

Le "flat tax", contrairement à l'impôt progressif, est un système qui impose les citoyens et les entreprises au même taux. Avec une "flat tax" remplir un rapport d'impôt est un jeu d'enfant: il suffit de prendre son revenu, de déduire le seuil du revenu non imposable, de multiplier le tout par le taux d'imposition unique et le tour est joué ! Fini les systèmes déductions de crédits d'impôt complexes, fini les échappatoires fiscales et adieu à la bureaucratie nécessaire pour gérer une réglementation disparate. Un formulaire de rapport d'impôt utilisant la "flat tax" tient sur une carte postale*.

Voici ce qui est arrivé à l'économie aux pays de l'Europe de l'Est ayant adopté la "flat tax":

Flat Tax
Source: World Economic Outlook Database

À quand un parti politique québécois et/ou canadien pour proposer aux citoyens l'idée de la "flat tax" ?

Pour en savoir plus sur la "flat tax": EconTalk, Rabushka on the Flat Tax

*Pour voir de quoi ont l'air les formulaires d'impôt utilisant la "flat tax" cliquez sur le lien suivant:

Cliquez ici pour lire la suite »