Ce lundi, le Journal de Montréal a publié un reportage sur l'utilisation de l'anglais dans les commerces de Montréal. Une représentante du Journal se faisant passer pour une unilingue anglophone a pu être embauchée dans 15 commerces après avoir postulé auprès de 97 détaillants différents. Autrement dit, 85% des commerçants interpellés ont refusé d’embaucher une employée qui ne parlait pas français. Voici comment cette histoire a été traitée à la une du Journal de Montréal…

Journal de Montréal
Page frontispice du Journal de Montréal, lundi 14 janvier 2007

C'est à se demander si le Journal de Montréal ne fait pas de la sous-traitance pour le PQ… Voici la une du Journal du Montréal le lendemain…

Journal de Montréal
Page frontispice du Journal de Montréal, lundi 15 janvier 2007

Pourtant, rappelons que 85% des commerces ont refusé d’embaucher une employée qui ne parlait pas français. On dirait presque une histoire créée de toutes pièces pour rendre service au PQ…

(H/T:Pierre Duhamel)