Venezuela Chavez IraqPour le mois de décembre, en moyenne 18 Irakiens ont perdu la vie chaque jour, principalement dans des attentats perpétrés par Al-Qaeda.

Dans le paradis socialiste vénézuélien, on compte en moyenne 34 meurtres par jour.

Maintenant, dites-moi où se trouve la véritable zone de guerre…

Les rues de Caracas sont plus dangereuses que celles de Bagdad. Si personne n'en parle, c'est probablement parce qu'il est impossible de blâmer les Américains pour la situation au Venezuela.

Les pleureuses professionnelles de la gogauche devraient garder leurs larmes pour les Vénézuéliens, ils en ont plus besoins que les Irakiens.

(H/T: Dissident)