Pierre Duhamel

J’ai été déçu la semaine dernière quand j’ai appris que Stephen Harper allait gaspiller l’argent de nos taxes pour maintenir sous un respirateur artificiel l’industrie manufacturière. Pierre Duhamel, le chroniqueur économie & affaire pour le magazine L’actualité, a bien résumé l’inutilité de cette décision:

« Les gouvernements du siècle dernier auraient pu investir une fortune à vouloir protéger les forgerons qui perdaient leur travail à cause de l’arrivée de l’automobile, mais rien ne pouvait empêcher leur déchéance. Il vaut plutôt dépenser l’argent dans la formation de la main-d’œuvre pour les emplois de demain que de s’acharner à tenter de protéger les emplois d’hier. Là est le véritable défi. C’est là que les gouvernements peuvent vraiment faire une différence. »