Iran AhmadinejadNe ratant jamais la moindre occasion de faire du "Bush-bashing", les médias ont fait preuve d'un zèle extraordinaire pour maximiser l'effet d'un rapport du renseignement américain traitant du programme nucléaire iranien. Selon ce rapport, l'Iran aurait stoppé son programme nucléaire militaire en 2003. Toujours selon ce rapport, l'Iran ne serait pas en mesure d'enrichir suffisamment d'uranium pour construire une bombe avant 2010-2015.

Pourtant…

Le 7 novembre dernier, le gouvernement iranien a inauguré un complexe de 3 000 centrifugeuses capables d'enrichir de l'uranium. Seulement 1 500 centrifugeuses sont nécessaires pour produire une bombe.

Quelques jours plus tard, le 16 novembre 2007, l'Agence Internationale de l'Énergie Atomique (AIEA) a déclaré que les 3 000 centrifugeuses iraniennes avaient la capacité de produire une bombe en moins d'un an.

Voilà qui contraste fortement avec le rapport publié cette semaine. Mais les journalistes, trop contents de faire de la politique en tapant sur Bush, ont oublié de faire leur travail: soit de demander aux différents responsables comment ils expliquaient les évaluations diamétralement opposées de l'AIEA et du renseignement américain…